JO 2012 : Weymouth le site pour les régates

lundi 11 juin 2012

 Introduction

Les eaux de la baie de Weymouth et du port de Portland s’apprêtent à accueillir 10 épreuves exaltantes de voile.

La maîtrise du bateau en eau libre, dans des conditions sans cesse changeantes, exige des compétences et des nerfs d’acier. Ces deux conditions seront essentielles pour les concurrents des épreuves de voile aux Jeux de Londres 2012, durant les 14 jours de compétition qui devraient offrir beaucoup d’action et de rebondissements dans les magnifiques mais difficiles eaux de la baie de Weymouth, sur la côte sud de l’Angleterre.

 Dates de la compétition

Du dimanche 29 juillet au samedi 11 août

 Site de compétition

Weymouth and Portland, Dorset

 Nombre d’épreuves médaillées

10 – (six épreuves hommes et quatre femmes) sur des bateaux tels que le dériveur monoplace, le quillard et la planche à voile.

 Nombre d’athlètes

380 – 237 hommes et 143 femmes.

Chaque pays est autorisé à présenter un bateau par épreuve.

 Historique de la voile aux Jeux Olympiques

La voile a fait ses débuts olympiques aux Jeux de Paris 1900 avec une compétition hommes et une compétition femmes. À l’exception des Jeux de Saint Louis 1904, ce sport n’a jamais quitté les Jeux Olympiques depuis.

Pour de plus amples informations sur la voile aux Jeux Olympiques de Londres 2012, veuillez consulter le site officiel du Comité International Olympique.

 Les bases

Chaque épreuve est compose d’une série de régates. À l’exception de l’épreuve féminine de match racing, les points à chaque régate sont attribués en fonction du classement à l’arrivée : un point pour la première place, deux points pour la deuxième place et ainsi de suite. La course finale est appelée course de médaille lors de laquelle les points comptent double. Après la course de médaille, l’athlète ou l’équipage ayant le score le plus bas est déclaré vainqueur.

Pour consulter l’intégralité des règles de ce sport, rendez-vous sur le site web de la Fédération Internationale de Voile (ISAF), l’instance dirigeant de ce sport.

 Format de la compétition

Les régates de voiles lors de ces Jeux sont divisées en deux catégories.

 Courses en flotte

Les épreuves de course en flotte sont les suivantes : 470 – dériveur biplace hommes et femmes, RS:X – planche à voile- hommes et RS:X – planche à voile femmes, star – quillard hommes, 49er – dériveur léger hommes, finn – dériveur monoplace lourd hommes, laser – dériveur monoplace hommes et laser radial – dériveur monoplace femmes.

Chaque épreuve de course en flotte comprendra une série de régates. Des points sont attribués à chaque régate : un point pour le vainqueur, deux points pour le bateau en deuxième position, etc.

Après la série d’ouverture de 10 régates (ou 15 pour l’épreuve de dériveur), les points attribués à chaque concurrent/équipage dans la course où il a réalisé sa plus mauvaise performance sont exclus et les points restants sont additionnés.

Les 10 athlètes/équipages ayant obtenu le meilleur score disputent la course pour la médaille dont les points comptent double : deux points pour la première place, quatre points pour la deuxième place, etc. Le total des points obtenus à l’issue de la course de médaille détermine le classement. L’athlète/l’équipage ayant le score le plus bas est déclaré vainqueur.

 Match racing

L’épreuve Elliott 6 m – match racing femmes commence par une phase de poule au cours de laquelle chacun des 12 équipages affronte tous les autres. Les vainqueurs de chaque course reçoivent un point, et un demi-point sera attribué à chacun des deux équipages s’ils finissent ex-æquo.

Les huit équipages les mieux classés passent en phase d’élimination directe lors de laquelle les équipages s’affrontent en un contre un dans un série de régates. Le vainqueur de chaque série est le premier équipage qui marque trois points.

La différence principale par rapport à la course en flotte réside dans le fait que seuls deux équipages s’affrontent, ce qui exige de nouvelles tactiques de la part des équipages et des barreurs. La vitesse pure du bateau peut faire gagner une course en flotte mais la vivacité d’esprit et le sens tactique sont cruciaux pour gagner une course de match racing.

 Officiels

L’organisation des épreuves olympiques de voile est une tâche extrêmement complexe. Parmi les officiels il y aura des jaugeurs, qui s’assurent que les équipements sont conformes aux règles de la catégorie et de la compétition, des juges internationaux, qui prennent des décisions relatives aux règles et attribuent des pénalités si nécessaire, des officiels de course internationaux, qui garantissent l’équité durant les courses et le respect des règles de la compétition ; et des arbitres internationaux – chargés de décider des pénalités sur l’eau.

 Clés de la victoire

La voile est à la fois un sport technique et tactique. Les athlètes doivent maîtriser leurs bateaux et en tirer le meilleur parti en termes de vitesse et de performance. Ils doivent également être capables de s’adapter aux conditions changeantes et faire preuve d’un sens tactique pour s’assurer la meilleure position à chaque étape de la course.

 Transgression des règles

Même si chaque classe de bateau a ses propres règles, il existe des règles fondamentales de voile que les athlètes doivent respecter sous peine d’être sanctionnés. Celles-ci concernent les règles de droit de passage et d’obstruction sur l’eau, les faux départs ou la touche d’une marque de course. Les pénalités peuvent consister en un ou deux tours supplémentaires à effectuer (tourner son bateau à 360 ou 720 degrés dans le vent), les athlètes peuvent également recevoir un point de pénalité.

 Jargon

Course en flotte : course à trois bateaux ou plus s’affrontant les uns contre les autres.

Match racing : course un contre un où les règles sont légèrement différentes et permettent l’utilisation de tactiques agressives.

Bâbord : côté gauche du bateau lorsque l’on regarde vers l’avant.

Tribord : côté droit du bateau lorsque l’on regarde vers l’avant.

Virement de bord : lorsqu’un bateau passe au vent debout pour changer de direction. Comme il est impossible de naviguer directement face au vent, les voiliers doivent naviguer en zig-zag.

Pour de plus amples informations sur la compétition de voile aux Jeux Olympiques de Londres 2012 et sur ses règles, veuillez consulter le site web de la Fédération Internationale de Voile (ISAF), l’instance dirigeante de ce sport.



Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 18 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 24 mars 2017

Publication

220 Articles
4 Albums photo
25 Brèves
64 Sites Web
10 Auteurs

Visites

46 aujourd’hui
111 hier
225615 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés