Centre régional de performance lémanique

vendredi 7 novembre 2014
par  Dominique Hausser
popularité : 4%

 Contexte

La loi sur l’encouragement au sport (LESp) a été adoptée par l’Assemblée fédérale le 17 juin 2011 [1]. Dans le message [2] du Conseil fédéral aux chambres fédérales, parmi les différents objectifs concrets visés, il est dit :

– sport de compétition : créer un cadre approprié pour assurer un soutien subsidiaire du sport de compétition ;

– financement : garantir une utilisation efficace des ressources affectées à l’encouragement du sport et de l’activité physique, afin de satisfaire aux objectifs de politique budgétaire.

Ce sont ces deux éléments qui ont amené à inciter la création des programmes sport-art-études et les centres régionaux de performance.

L’ordonnance sur l’encouragement au sport, OESp du 23 mai 2012 précise les modalités pour la mise en œuvre [3]. La section 4 décrit en particulier le rôle et les obligations des organisateurs des offres J+S, comme les fédérations sportives.

La fédération suisse de voile (FSV) a élaboré un concept 2012-2016 daté du 19 octobre 2012 [4]. Celui-ci a été approuvé par l’OFSPO en décembre 2012.

Sur ces bases, l’association des clubs de voile lémanique (ACVL), qui regroupe tous les clubs suisses et français du Léman et du lac de Joux met en place un centre régional de performance lémanique.

L’ACVL a une expérience d’une vingtaine d’années dans l’encadrement des jeunes compétiteurs du sport de la voile avec des programmes élaborés pour les jeunes en Optimistes, Laser et 420, qui sont les classes reconnues pour les projets juniors par la FSV.

Depuis 2009, conformément aux exigences de cette époque élaborée par la FSV, le programme de promotion de la relève est organisé sous la forme de « Team ACVL » en Laser et/ou 420. Les optimistes étant eux principalement encadrés au niveau des clubs.

Ces programmes permettent d’offrir aux « Teams », un encadrement pour les entraînements et les régates représentant au minimum 50 jours sur l’eau, conformément aux exigences formulées par la FSV [5].

En ce qui concerne les optimistes, l’ACVL a principalement assuré la coordination des activités pour garantir qu’aucun jeune compétiteur ne se retrouve sans encadrement sportif.

La prise en charge correspond à ce qui est décrit dans le schéma ci-dessous au niveau de la région, mais également le Talent Pool pendant le printemps, l’été et l’automne l’encadrement étant assuré au niveau national pendant l’hiver.

Il ne s’agit en l’occurrence pas de repartir de zéro, mais d’adapter l’existant pour permettre aux instances nationales de reconnaître et de valider un centre régional de performance lémanique.

Développement de la relève

 Public

Juniors des clubs de l’ACVL au bénéfice d’une Swiss Olympic Talent Card régionale ou nationale [6].

Il est recommandé aux juniors de s’inscrire dans les programmes sports-art-études développés dans tous les cantons sous la houlette de la Confédération. [7] Ils doivent bénéficier ainsi d’aménagement des programmes d’études adaptés aux diverses disciplines sportives pour pratiquer leur sport.

Nota bene : Grâce à une excellente collaboration entre les clubs au sein de l’ACVL, les activités menées/coordonnées par l’ACVL pour les juniors qui ne sont pas au bénéfice d’une Swiss Olympic Talent Card sont maintenues dans le format actuel, de manière à ce qu’aucun jeune ne soit privé de la possibilité de recevoir un entraînement sportif de qualité.

 Fonctionnement

Supervision

La supervision est assurée par la commission junior ACVL, qui regroupe les responsables juniors des clubs ayant un groupe compétition [8] et présidée par un membre du comité de l’ACVL.

Gestion

La gestion est confiée au responsable junior ACVL.

Son rôle est d’assurer la coordination des activités d’entraînements, le lien avec la FSV, avec les clubs et les autres instances partenaires du programme [9]. Il peut être assisté pour l’exécution de son mandat.

Encadrement

L’encadrement est assuré par des entraîneurs au bénéfice d’une qualification SwS A / ETR 2. Ceux-ci peuvent être mandatés par l’ACVL et/ou directement employés par les clubs.

 Programme

Entraînements

Entraînements centralisés ACVL sur l’eau par classe ou pour toutes les classes : Équivalent [10] à 25-35 jours par année

Entraînements dans les clubs : Équivalent à 25 jours par année

Entraînements physiques (individuels ou collectifs) : 2-4 heures par semaine

Pour les membres du Talent Pool : entraînements centralisés au niveau national : Équivalent à 10 à 30 jours par année

Compétitions

Championnat suisse et championnats suisses par point : 14 jours par année

Compétions internationales (européennes et mondiales) : 10 jours par année

Calendrier

Le calendrier est préparé par l’ensemble des entraîneurs concernés et est validé chaque année par la commission junior de l’ACVL [11].

 Budget

Charges

Sur la base des informations fournies par les clubs et les dépenses de l’ACVL, les dépenses annuelles par bateau sont estimées entre 7’500.00 CHF et 10’000.00 CHF par année

Le financement des activités diverses est assuré à différents niveaux et ne peut, à ce stade, faire l’objet d’une consolidation fiable, les coûts étant largement dépendant du nombre de compétiteurs au niveau des clubs et de l’ACVL.

Recettes

Les compétiteurs financent eux-mêmes une partie importante des frais liés à leur sport.

Les clubs financent une part des frais, en particulier par les salaires des entraîneurs et la mise à disposition de leurs infrastructures.

L’ACVL participe également au financement par la mise à disposition de matériel (ribs, remorques, ...), la coordination des activités, les entraînements centralisés, une partie du « coaching » des compétiteurs lors des régates.

Des appuis financiers via l’ACVL et les clubs sont obtenus auprès des commissions sportives des cantons, de Jeunesse et sport, de la FSV, de Swiss Olympic, de l’office fédéral du sport, du sponsoring et du mécénat.

 Processus de mise en place du centre régional de performance

Ce document est adopté par la commission junior le 30 octobre 2014

Ce document est adopté par l’assemblée générale de l’ACVL le 6 novembre 2014

Ce document est adopté par les instances nationales le 31 janvier 2015

Le centre régional de performance est formellement opérationnel dès septembre 2015.

La saison 2014-2015 permet la transition entre le fonctionnement actuel et le fonctionnement décrit dans ce document.


[5Le concept de la FSV 2012-2016 daté du 19 octobre 2012 a été approuvé par l’OFSPO en décembre 2012.

[6Le processus permettant l’obtention est défini par la FSV, actuellement le système PISTE et coordonnée au niveau de l’ACVL par le responsable de la gestion du CRP

[7Ce programme existe dans les cantons de Genève (http://ge.ch/sport/sport-art-etudes...), de Vaud (http://www.vd.ch/themes/vie-privee/...) et du Valais (http://www.vs.ch/navig/navig.asp?Me... ; ;language=fr). Les procédures et délais d’inscriptions sont définis au niveau cantonal.

[8Actuellement YCG, SNG, CNV, SNNY, CNM, CVV, CNP, CVVT.

[9Par exemple, les services des sports ou les autorités scolaires.

[10Les entraînements peuvent être d’une demi-journée ou en fin de journée après l’école.

[11Celui-ci est disponible sur le site de l’ACVL (http://acvl.ch/Calendrier-juniors.html)


Documents joints

Projet de centre régional de performance (...)

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 18 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 24 mars 2017

Publication

220 Articles
4 Albums photo
25 Brèves
64 Sites Web
10 Auteurs

Visites

97 aujourd’hui
119 hier
221294 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés